Alina Szapocznikow est née en 1926 à Kalisz en Pologne. Elle est décédée en 1973 à Praz-Coutant en France.

Autoportret – Zielnik fait partie de son dernier corpus de sculptures.

En 1971, après voir incorporé son « masque mortuaire » dans Tumeurs personnifiées, Szapocznikow effectue un retour radical à une figuration retravaillée par la fusion du corps avec la forme et la matière de ses sculptures. Imprimant le corps dans la matière avant qu’elle ne se fige, elle crée des images douloureuses et fragiles d’elle-même et de son fils Piotr qui apparaissent dans les sculptures de la série « Herbier ».*

*Cornelia Butler in « Soft Body/Soft Sculpture. Alina Szapocznikow, un surréalisme marqué par le genre ».

AUTOPORTRET – ZIELNIK [SELF PORTRAIT – HERBARIUM], 1971

Résine de polyester
19 x 34 x 7 cm
Loevenbruck, Paris

Photo: Marc Domage

Pin It on Pinterest

Share This