Erik Dietman est né en 1937 à Jönköping en Suède. Il est décédé en 2002 à Paris.

Venu du Grand Nord de l’Europe, l’artiste suédois aime l’animal biscornu par exemple : le renne aux grands bois, mi-animal, mi-végétal, qui fixe de surcroît par ses cornes la gauloiserie carnavalesque du cocuage. Le primitivisme de l’animalité induit non seulement une critique de soi mais aussi une critique de la sculpture moderne dont Erik Dietman ne cesse de déplacer les enjeux. En 1979, il intitule une exposition « En sortant de chez Duchamp, j’ai trouvé les clefs de chez Picasso. » Un ensemble d’œuvres constitue un discours loufoque sur l’art moderne et plus particulièrement sur la sculpture.

Cet ensemble fait écho à l’Ami de personne, œuvre permanente du jardin.

SANS TITRE, 2002
Bronze
313 x 110 x 130 cm

FAMILLE URSINI (EXEMPLAIRE UNIQUE), 1999
Fonte de fer
190 x 200 x 200 cm

LE DERNIER CRI, 1994
Bronze
300 x 212 x 212 cm

Cortesy of Ceysson & Bénétière, Paris, Luxembourg, Saint-Étienne, New York

Photo : Marc Domage

Pin It on Pinterest

Share This
// **** MET A JOUR LES UPDATES AUTOMATIQUEMENT **** // add_filter( 'auto_update_plugin', '__return_true' ); add_filter( 'auto_update_theme', '__return_true' );