Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Chantal Wong et je vis à Hong Kong. Merci beaucoup de m’avoir incluse dans cette série d’interviews. Merci également de votre invitation à Paris pour YCI en 2014. Je suis directrice de la culture pour Eaton Workshop, un hôtel à Hong Kong qui organise des programmes socialement engagés d’art, de danse et de musique pour la communauté. Je sais, un hôtel est un espace insolite…

Sur quel projet avez-vous travaillé récemment ?

J’ai récemment programmé une performance de 24 heures intitulée « 24 Hours in Movement: Pegged Legged Hooked Hands ». Ce mini-festival faisait écho à l’environnement politique turbulent de Hong Kong l’année dernière. En collaboration avec des danseurs de ballet et contemporains, locaux et internationaux, des poètes, des chanteurs d’opéra cantonais et des cinéastes, les locaux de l’hôtel ont accueilli pendant 24 heures les performances, répondant avec un mouvement intérieur au mouvement qui se déroulait dans les rues autour de nous. Nous pensions que seul un hôtel serait ouvert et aurait un vrai public à toute heure de la journée – ce fut également agréable de souligner le potentiel d’un hôtel en tant que plateforme culturelle.

 

 
Quel livre est actuellement sur votre table de chevet (avec un extrait) ?

A Beginner’s Guide to Japan: Observations and Provocations de Pico Iyer : « Si la honte est sociale plutôt que, disons, sexuelle… ce que vous faites importe moins que ce que vous êtes vu en train de faire » (VO : If shame is social rather than, say, sexual, … it matters less what you do than what you’re seen to be doing.)

Vous vivez à Hong Kong. Pourquoi avez-vous décidé de vous installer dans cette ville ? Quelle est votre chose préférée à ce sujet et vos endroits préférés ?

Le fort sentiment de communauté et de soutien que je reçois me touche continuellement. Mes collègues et pairs de la sphère culturelle ne cessent de se présenter et d’offrir des ressources au travers de projets, d’initiatives et d’idées. En tant que centre financier, il existe également des sources de financement potentielles qui aident. Il faut reconnaître que c’est un petit cercle culturel mais il a vraiment une énergie chaleureuse, sensible et d’initiative entrepreneuriale. Nous aimons tous beaucoup cette ville et voulons qu’elle s’épanouisse et inspire.

 

Photo credit: Xin Li
Chantal Wong a été invitée dans le cadre du programme YCI en 2014, organisé en collaboration avec la Fondation d’entreprise Ricard.

Pin It on Pinterest

Share This